A - Candidature à l’agrément des personnes n’exerçant pas l’activité d’écrivain public depuis au moins deux ans à la date de la candidature

Les conditions requises pour postuler sont :
1/ Être titulaire d’un diplôme correspondant à baccalauréat + 3 ans. Cependant la candidature de personnes titulaires d’un diplôme de niveau inférieur peut être acceptée après examen du dossier par l’AEPF.
2/ Avoir participé à une journée d’information. Sont exemptés – à leur demande – de participation à une journée d’information les titulaires de l’un des deux diplômes suivants : la licence professionnelle « conseil en écriture professionnelle et privée – écrivain public » délivrée par l’Université de Paris III Sorbonne nouvelle ou le diplôme universitaire « écrivain public et auteur-conseil » délivré par l’Université du Sud Toulon-Var, ainsi que les personnes ayant suivi la formation à distance du CNFDI.
3/ Transmettre un dossier (CV, lettre de motivation manuscrite, extrait de casier judiciaire, etc.) à l’adresse qui vous sera donnée lors de la journée d’information ou demander la liste des pièces de ce dossier à Marie Huguenin-Dezot (mariehuguenin@me.com).
Au vu de ce dossier, dans le cas où les compétences sembleraient insuffisantes en langue française (orthographe, syntaxe…), l’AEPF, par honnêteté, se réserve le droit de dissuader le postulant de demander à passer les tests. En effet, si l’expérience montre qu’avoir "une bonne plume" est indispensable, rigueur et exigence dans l’écriture sont également essentielles.

Contenu des épreuves :
Épreuves écrites : Tests de connaissance de la langue et d’expression écrite :
− Résumé de texte
− Orthographe
− Relecture-correction
− Tests professionnels écrits
Épreuves orales :
− Exposé argumenté
− Tests professionnels oraux (jeux de rôles)
− Entretien : Le postulant est "sondé" sur sa connaissance de la profession et sur ses conditions d’exercice ; il précise ses motivations.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | AEPF | © AEPF 2013