B - Candidature à l’agrément des personnes exerçant l’activité d’écrivain public depuis au moins deux ans à la date de la candidature

Pour l’appréciation des deux ans d’activité, un justificatif de l’exercice légal et rémunéré de la profession sur lequel figure la date de début d’activité est demandé : certificat d’identification au Répertoire national des entreprises et de leurs établissements, extrait Kbis, récépissé de déclaration en préfecture, certificat de travail ou fiche de paie, etc.

Les personnes installées depuis plus de deux ans en tant qu’écrivain public sont exemptées, à leur demande, de participation à une journée d’information. Aucun niveau minimal de diplôme n’est par ailleurs exigé.

Les conditions requises pour postuler sont :

Transmettre un dossier (CV, lettre de motivation manuscrite, rapport d’activité, extrait de casier judiciaire, etc.). La liste des pièces de ce dossier doit être demandée à Marie Huguenin-Dezot (mariehuguenin@me.com). Le rapport d’activité aura pour objet de présenter en détail tous les services et prestations proposés depuis l’installation, illustration à l’appui.
Au vu de ce dossier, dans le cas où les compétences sembleraient insuffisantes en langue française (orthographe, syntaxe…), l’AEPF, par honnêteté, se réserve le droit de dissuader le postulant de demander à passer les tests. En effet, si l’expérience montre qu’avoir "une bonne plume" est indispensable, rigueur et exigence dans l’écriture sont également essentielles.

Contenu des épreuves :
− Exposé argumenté sur le métier d’écrivain public (présentation écrite et orale)
− Tests professionnels oraux (jeux de rôles)
− Entretien de motivation



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | AEPF | © AEPF 2013