Écrivains publics en activité : une procédure d’agrément adaptée

Après une longue réflexion, le Conseil d’administration de l’AEPF a décidé de mettre en place une procédure d’agrément particulière pour les écrivains publics professionnels qui sont en activité depuis au moins deux ans. Cette modification de notre règlement intérieur, adoptée le 21 novembre dernier, était demandée depuis de nombreuses années.
Ainsi, sous réserve de la présentation d’un extrait de Kbis, d’un certificat de travail ou d’une fiche de paie faisant foi de cette ancienneté dans la profession, un écrivain public en activité pourra d’abord prétendre solliciter l’agrément de l’AEPF sans avoir à participer à une « Journée d’information ».
Ensuite, le dossier de candidature devra contenir un rapport d’activité qui permettra au postulant de présenter la manière dont il a jusque-là exercé son métier d’écrivain public.
Les compétences fondamentales (maîtrise de la langue, esprit de synthèse, capacité de rédaction…) seront analysées au travers du rapport d’activité et d’un exposé argumenté – écrit et oral – sur le métier d’écrivain public (sur un sujet choisi par le candidat parmi une liste de six thèmes).
En outre, afin de s’assurer de qualités auxquelles l’AEPF tient particulièrement, les tests professionnels oraux ont été conservés.

>> Pour en savoir plus



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | AEPF | © AEPF 2013