« L’inventaire magique », autobiographie de Françoise Dussaigne

jeudi 14 juin 2018

En 2016, pour mon 60e anniversaire, ma belle-fille m’a offert un soin de réflexologie plantaire.
Lors de la séance, la réflexologue, que je ne connaissais pas, me parlait en français mais aussi en anglais. Comme je lui demandais si elle venait d’arriver en France, elle a commencé à me raconter sa vie. Je lui ai dit alors : « Vous avez eu un parcours de vie très atypique, vous devriez écrire vos mémoires. » Elle m’a répondu : « J’ai commencé, mais je n’arrive pas à terminer. J’aurais besoin de quelqu’un qui m’aide et me motive pour aller au bout de cette démarche qui me tient à cœur. » Je venais de terminer ma formation d’écrivain public. L’occasion de mettre en pratique ce besoin pour moi d’aider les autres à écrire était trop belle pour la laisser passer. Nous avons mis deux ans à terminer ce livre de 150 pages qui raconte la vie d’une femme, née dans les années cinquante, partie jeune à la conquête du monde, devenue bouddhiste aux USA, revenue en France avec un bébé qu’elle a élevé dans un centre tibétain et qui vient, à 65 ans, de se marier à un homme rencontré il y a seulement un an.
Grâce à elle, j’ai voyagé géographiquement dans des pays que je ne connaissais pas et spirituellement dans des mondes parallèles dont j’ignorais même l’orthographe de certains mots pour les définir. Cette expérience m’a confortée dans mon plaisir d’être à l’écoute des autres, dans ma curiosité à découvrir des destins parfois simples mais également riches, dans mon ouverture d’esprit et ma tolérance pour des réalités de vie qui ne sont pas toujours les miennes. Écrire pour les autres est réellement un des sels de ma vie.

Josiane Epaud

FORUM

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | AEPF | © AEPF 2013