Le mot du jeudi : rhododendron, par Marie-Agnes de Francqueville

jeudi 26 mars 2015

En guise de bouquet final pour notre troisième semaine fleurie, j’ajouterai de belles couleurs grâce au RHODODENDRON.
Seule l’étymologie peut venir à notre secours pour l’orthographier correctement.

JPEG - 268.8 ko

Le rhododendron tire son origine du grec rhodon, rose et dendron, arbre. Sachant cela, vous ne pourrez plus vous tromper sur la place « délicate » du H, satané H, dans « rhodo » et sur la présence d’un E et non d’un I dans « dendron  ».
Ce mot veut donc dire « arbre à roses ».

Nous devons son appellation au naturaliste suédois Carl Von Linné (1707-1778) qui a fondé les bases de la nomenclature classant les espèces vivantes en genre, famille, ordre, espèce et variété. Le genre rhododendron regroupe actuellement environ 1000 espèces et le nombre d’hybrides dépasse les 25000 !

C’est un arbuste des régions tempérées de l’hémisphère nord, de la famille des éricacées, dont certaines espèces sont cultivées pour leurs grandes fleurs ornementales. Les rhododendrons sont principalement rustiques et se trouvent dans les régions montagneuses, telles que les Alpes, les Pyrénées, le Caucase (en Eurasie, Russie, Géorgie…), les Carpates (Europe centrale, Autriche, Roumanie, Serbie…) et l’Himalaya (Tibet, Népal, Chine, Inde…). Le rhododendron ponticum, originaire du Caucase, est le plus courant dans les jardins et produit une magnifique floraison au mois de mai, composée de gros bouquets de couleurs, passant du lilas au violet, parfois rose ou blanc et se panachant aisément.

ATTENTION ! Méfions-nous du miel butiné par les abeilles sur les fleurs de rhododendron, car il peut être toxique ! En effet, la fleur de rhododendron contient une molécule toxique, l’andromédotoxine.

Marie-Agnès de Francqueville

FORUM



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | AEPF | © AEPF 2013