Le point du mardi : Le propre de la dérivation !

mardi 1er septembre 2015

(par Sandrine Chevillon)

Ouvrons ce deuxième volet sur la formation des mots dans la langue française.

Outre la dérivation impropre, que nous évoquions dans le précédent Point, la dérivation propre consiste à créer des mots nouveaux en modifiant ou en ajoutant une terminaison. Autrement dit, il s’agit de joindre au radical (élément essentiel qui exprime fondamentalement le sens du mot) un suffixe afin de former des substantifs, des adjectifs, des verbes ou encore des adverbes. Lesdits suffixes ne sont pas choisis au hasard, bien au contraire, car chacun possède un sens spécifique que nous nous proposons de vous détailler.

Parmi les principaux suffixes formateurs de substantifs (autrement dit de noms communs), on relève :
-ade : collection, action -> colonnade, glissade…
-age : collection, action, produit, état -> feuillage, déminage, cirage, servage…
-aie/-eraie : plantation -> chênaie, roseraie, châtaigneraie…
-ail : instrument -> épouvantail, éventail…
-aille : collection, action (péjoratif) : pierraille, trouvaille, ferraille…
-ain/-aine : habitant de, collection -> châtelain, douzaine…
-aire : objet se rapportant à -> moustiquaire…
-aison, -ance/-ence : action ou son résultat -> crevaison, pendaison, alliance, puissance, présidence…
-an : habitant de -> Persan, Afghan…
-ard : se rapportant à (péjoratif) -> montagnard, brassard, criard…
-as/-asse : collection (péjoratif) -> plâtras, paperasse…
-at : état, institution -> secrétariat, pensionnat…
-ateur : objet, profession -> accumulateur, administrateur…
-atoire : lieu -> observatoire, laboratoire…
-ature, -ure : action ou son résultat, état, fonction, lieu, collection -> coupure, magistrature, verdure, filature, chevelure…
-eau/-elle, -ceau/-ereau, -eteau/-isseau : diminutif -> drapeau, ruelle, lionceau, lapereau, louveteau, arbrisseau…
-ée : contenu, ayant rapport à -> cuillerée, matinée…
-(e)ment : action ou son résultat -> logement, recueillement, bâtiment…
-er/-ier/-ière : agent, réceptacle, arbre -> écolier, herbier, archer, poirier, théière…
-erie/-ie : qualité, action, lieu -> fourberie, causerie, brasserie, folie…
-esse : qualité -> finesse, délicatesse…
-et/-ette, -elet(te) : diminutif -> livret, fourchette, osselet, tartelette…
-eur : qualité -> grandeur, vigueur…
-eur/-euse : agent, instrument -> chercheur, torpilleur, mitrailleuse…
-ien/-éen : profession, nationalité -> historien, lycéen, Parisien…
-il : lieu -> chenil…
-ille/-in : diminutif -> brindille, faucille, tambourin…
-ine : produit -> caféine, théine…
-is : lieu, résultat d’une action -> logis, fouillis…
-ise : qualité -> sottise, bêtise…
-isme : disposition, croyances, métier -> chauvinisme, royalisme, journalisme…
-ison : action ou son résultat -> guérison…
-iste : profession, qui s’occupe de -> archiviste, gréviste…
-ite : produit, maladie -> anthracite, bronchite…
-itude : qualité -> platitude, similitude…
-oir/-oire : instrument, lieu -> arrosoir, baignoire…
-on/-eron/-eton/-illon : diminutif -> veston, aileron, caneton, oisillon…
-ose : maladie, produit -> tuberculose, cellulose…
-ot/-otte : diminutif -> Pierrot, menotte…
-té : qualité -> fierté…

De la même façon, voici un panel des principaux suffixes formateurs d’adjectifs :
-able/-ible : possibilité active ou passive -> blâmable, éligible…
-aire : qui a rapport à -> légendaire, numéraire…
-ais/-ois : qui habite -> marseillais, namurois…
-al/-el : qui a le caractère de -> royal, mortel…
-an : qui habite, disciple de -> persan, anglican…
-ard : caractère (péjoratif) -> montagnard, vantard…
-âtre : approximatif (péjoratif) -> noirâtre, bellâtre…
 : qui a le caractère de -> azuré, imagé…
-esque : qui a rapport à -> livresque…
-et/-elet : diminutif -> propret, aigrelet…
-eur/-eux, -er/-ier : caractère -> rageur, courageux, mensonger, saisonnier…
-ien : qui habite, qui s’occupe de -> calaisien, historien…
-if : caractère -> tardif, craintif…
-in : caractère (diminutif) -> enfantin, blondin…
-ique : caractère, origine -> volcanique, ibérique…
-issime : superlatif -> richissime, rarissime…
-iste : caractère, relatif à un parti -> égoïste, socialiste…
-ot : diminutif -> pâlot, jeunot…
-u : qualité -> barbu, feuillu…
-ueux : qualité -> luxueux, majestueux…

On observe, par ailleurs, que la grande majorité des nouveaux verbes est formée grâce au suffixe –er. Toutefois, une minorité possède une terminaison en –ir. Un suffixe complexe en –er est parfois préféré afin d’exprimer une nuance diminutive, péjorative ou fréquentative. Citons quelques exemples :
-ailler : traînailler…
-asser : rêvasser…
-ayer : bégayer…
-eler : bosseler…
-eter : voleter…
-eyer : grasseyer…
-(i)fier : momifier…
-iller : mordiller…
-iner : trottiner…
-iser : neutraliser…
-ocher : effilocher…
-onner : chantonner…
-oter : vivoter…
-oyer : foudroyer…

La formation des notions linguistiques de notre vocabulaire passe également par la composition, action que nous étudierons dans une chronique ultérieure, car pour aujourd’hui cela suffixe !

FORUM

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Lien hypertexte

    (Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Espace privé | SPIP | AEPF | © AEPF 2013