Sélectionner une page
À l’occasion des Olympiades de la jeunesse le 26 septembre aux Invalides à Paris, l’AEPF proposait un atelier d’écriture auquel huit équipes ont participé.

Invalides

La cour de l’Hôtel des Invalides

Le 26 septembre dernier, à l’Hôtel des Invalides à Paris, la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH) a rassemblé près de 800 jeunes venus des quatre coins de France (et cinq délégations de Français de l’étranger) ainsi que 78 partenaires pour le point d’orgue des célébrations de son centenaire : la finale par équipe des Olympiades de la jeunesse, un grand rallye dont le premier volet s’était déroulé individuellement en ligne de mai à septembre.
Sollicitée pour faire partie des partenaires, l’AEPF a tenu un stand destiné à faire découvrir notre métier tant aux jeunes participants qu’à leurs accompagnateurs.
Les huit équipes inscrites à notre stand ont participé à un atelier d’écriture collectif élaboré par Marie Huguenin-Dezot, administratrice de l’AEPF et de longue date spécialiste du genre. Le défi lancé aux équipiers consistait à rédiger collectivement, en trente minutes, un texte sur le thème de la solidarité à partir d’une phrase d’amorce (sujet, verbe d’action, compléments circonstanciel et de lieu) choisie par eux et de plusieurs mots piochés au hasard dans une série que nous avions sélectionnée. Résultat : des textes émouvants, très différents dans leur contenu et leur tonalité, écrits par de jeunes lycéens, apprentis, étudiants ou actifs, ou membres d’associations œuvrant pour l’insertion sociale et professionnelle.
Pour notre part, nous avons eu beaucoup de bonheur à voir tous ces jeunes, chacune et chacun à leur manière, prendre un réel plaisir à répondre collectivement à ce défi littéraire.
Nous avons évalué les textes selon plusieurs critères : respect des consignes du défi, créativité et inventivité, esprit d’équipe, niveau d’effort consenti (entre le “point de départ” et le résultat obtenu).
Un grand bravo à notre équipe gagnante, les Yvelinois – C ! L’AEPF offre à ses sept membres un bon valable deux ans pour une lettre de motivation qui sera réalisée par un écrivain public agréé par l’AEPF.

Caroline Faure et Pascal Martineau

>> Lire les huit textes

Créée en 1919, la SMLH fédère les « légionnaires » qui considèrent que leur décoration n’est pas une fin en soi mais qu’elle les oblige à s’engager en retour dans des actions de solidarité (soutien aux jeunes méritants, aide à la naturalisation, entraide intergénérationnelle…). Association nationale, la SMLH est organisée en sections départementales (par arrondissement à Paris).
Pour en savoir plus sur les Olympiades : https://www.smlh.fr/nos-actualites/centenaire-3531

>> Voir une vidéo des Olympiades : sur le stand de l’AEPF à 1:14:20

Cliquer sur la première photo pour afficher le diaporama