Sélectionner une page

L’après-midi du samedi 17 juin, dans la foulée de l’assemblée générale annuelle, se tenait un colloque dont les participants, outre des membres du Conseil d’administration de l’AEPF, étaient des représentants de l’ANLCI (Agence nationale de lutte contre l’illettrisme) de We Tech Care (émanation d’Emmaüs Connect) et du Défenseur des droits.
La rencontre, dont le thème était la fragilisation de certains publics dans un univers de plus en plus numérique et le positionnement de la profession à cet égard s’acheva par la présentation des logiciels Antidote et Dragon.

>> Télécharger les actes du colloque

>> Le magazine Lien social a rendu compte de la publication de ces actes