Sélectionner une page
Le Fonds interprofessionnel de formation des professions libérales (FIP-PL) peut servir à financer la formation continue des écrivains publics.

Dès lors que, comme microentrepreneur, un écrivain public déclare son chiffre d’affaires à l’URSSAF, il s’acquitte en même temps d’une cotisation obligatoire pour la formation professionnelle qui est, dans le  cas de notre profession, versée au Fonds interprofessionnel de formation des professions libérales (FIF-PL).
Les formations proposées par l’AEPF peuvent faire l’objet d’une demande de financement par la FIF-PL.
Comme souvent, l’utilisation de ce genre de service en ligne peut s’avérer compliquée.
Mode d’emploi.
Dans une premier temps, il faut bien sûr créer son compte sur le site du FIF-PL.
Une fois connecté, il faut cliquer sur “Mes demandes de prise en charge” puis sur le “+” entouré ne rouge sur l’image ci-dessous.

Ensuite, pour trouver l’AEPF, il ne faut pas renseigner la raison sociale, mais le numéro de déclaration d’activité (NDA) ou le numéro de SIRET.
“ACADEMIE DES ECRIVAINS PUBLICS DE FRANCE” s’affiche ensuite à droite. Il suffit de cliquer dessus et de renseigner la demande de prise en charge.