Sélectionner une page

Le deuxième concours de nouvelles organisé par notre partenaire le CNFDI avait cette année pour thème « De fil en aiguille ». Jeudi 26 avril, à Brunoy, une quarantaine de personnes étaient réunies pour assister à la remise des prix, à laquelle l’AEPF était conviée.

Jean-Pierre Lehnisch, PDG du CNFDI, a rappelé le succès de la formation à distance « écrivain public », dont le stage en présentiel propose un module sur l’écriture de la nouvelle. Sylvie Monteillet, qui représentait l’AEPF, s’est attachée à évoquer le formidable outil qu’est le numérique, notamment dans le cadre des formations à distance, mais également le facteur d’exclusion qu’il peut être, à l’heure de la dématérialisation et alors que l’AEPF s’engage dans des actions pour alerter sur ces dangers.

Parmi les trente-quatre participants et participantes, certaines ont confié lors de la remise de leur prix n’avoir jamais écrit auparavant et avoir osé, pour la première fois, franchir le pas. Ravies d’avoir écrit et, davantage encore, d’avoir été lues, elles se souciaient peu du classement au concours, mais confirmaient que celui-ci leur avait permis de se lancer dans une forme d’écriture différente, littéraire ; elles attendaient avec impatience la prochaine édition du concours pour réitérer l’expérience.

Mais puisque classement il y avait, l’AEPF a été heureuse de découvrir à la deuxième place l’un de ses membres agréés, Christophe Narboux, dont la nouvelle « Retour parmi nous » avait séduit et ému les dix membres du jury. Avec son autorisation, nous la publions ci-dessous.

Nous remercions le CNFDI pour son invitation et plus particulièrement Évelyne Lehnisch et Stéphanie Delaunois.

>> Lire la nouvelle de Christophe Narboux