Sélectionner une page
Le quotidien Le Télégramme raconte les déboires d’une Bretonne avec une écrivaine publique indélicate.

Le TelegrammeDans un article publié le 9 novembre, une habitante du Finistère a raconté au quotidien breton Le Télégramme les déboires qu’elle a rencontrés avec une écrivaine publique peu scrupuleuse, celle-ci allant jusqu’à confier à son ancien voisin le soin de corriger ses écrits… Et au lieu de rédiger elle-même ce pourquoi elle était payée, elle le fait faire… à sa cliente. Cette dernière finira par mettre fin à cette entourloupe avant de faire appel à Jennifer Wepierre, écrivaine publique membre de l’AEPF.

>> Lire l’article

mattis consequat. tristique justo facilisis Praesent felis vulputate, ut commodo risus. vel,